Les 10 anecdotes à connaitre sur le vin

1. Le vin le plus vieux du monde

banniere-cousteau

Le vin le plus vieux du monde a été dégusté par le commandant Cousteau et son équipage au retour d'une expédition. Nous sommes en 1952, ils sont de retour d'expédition et rentrent vers Marseille, au passage il s’arrête au niveau d'une épave et y découvre plus de 7000 amphores d'un navire naufragé depuis plus de 2000 ans. Tellement curieux et peut être aussi assoiffé, son équipage et lui-même ont ouvert la seule et unique amphore miraculeusement « conservée » afin de faire une petite dégustation. Sacrilège? Nous aurions bien fait intervenir notre sommelier Oncle Bacchus pour un commentaire de dégustation sur ce vin mais d’après des sources proches du dossier il semblerait que la qualité du vin laissez à désirer...! Étonnant non?



2. Saviez vous que l'on peut faire du vin bleu

banniere-vin-bleu

Fabriqué dans le Sud de l'Espagne, le vin bleu a été imaginé par un groupe d'entrepreneurs désirant révolutionner le milieu du vin avec un brin d'innovation colorée. Phénomène marketing ou véritable trouvaille gustative, retrouvez notre article complet sur le vin bleu.

LIRE CET ARTICLE



3. Pourquoi les bouteilles de vin sont en verre vert?

banniere-bouteille-vin

On peut constater que les bouteilles de vin n'ont pas toujours les mêmes teintes. En effet, Elles sont en général vertes mais ces couleurs peuvent décliner vers des tons fumés. En fait, il faut que le verre soit toujours coloré et foncé car il faut éviter que les UV traversent le verre car ces derniers détériorent certaines molécules et modifie la pigmentation du vin, ce qui dégraderait la qualité du vin. Ces couleurs vert foncé et fumé ne laissent passer que certains spectres de la lumière et protègent ainsi le contenu des bouteilles. On retrouve exactement la même technique pour les bouteilles de bière. Concernant le vin blanc ou le vin rosé, ils sont moins sensible à la lumière et ne sont pas destiné à autant de garde.

4. Les Soucoupes volantes sont interdites à Châteauneuf-du-Pape

soucoupe C’est l'histoire un peu surprenante d'un arrêté municipal toujours en vigueur dans cette commune du Vaucluse. En 1954, le maire de la célèbre, mondialement réputée pour ses vins, Monsieur Lucien Jeune, avait eu cette idée d'un arrêté municipal un peu particulier. En effet, le conseil municipal a adopté l'article suivant: "Les soucoupes volantes et cigares volants, de quelque nationalité qu’ils soient, sont interdits de survol, de décollage et d’atterrissage, sur tout le territoire de la commune. Les contrevenants seront verbalisés, leur engin confisqué et remis à la fourrière." Le maire châteaunevois avait-il quelque peu forcé sur ce joli vin volontiers généreux en alcool? L'histoire ne le dit pas. Sachez que cet arrêté n’a jamais été remis en question et le maire actuel, Claude Avril, refuse de le retirer… Dans le même registre, un autre maire de Châteauneuf-du-Pape avait souhaité prendre un arrêté ordonnant de dire "au vin!" plutôt qu’"allô!" lorsqu’on décroche son téléphone. Son idée n’a jamais été retenue par le conseil municipal, peut être n'avait-il pas proposé l'apéritif !

5. Du vin à prix d'or près de Lille

banniere-vin-terril-charbonnay Dans le Nord-Pas-de-Calais, un projet un peu fou a vu le jour et on produit aujourd'hui du vin sur un terril, vous savez ces montagnes de terres issues de l'exploitation minières. L'Oncle Bacchus vous raconte la fabuleuse histoire du vin des terrils appelé le Charbonnay.

LIRE CET ARTICLE

6. Savez vous pourquoi l'on trinque? D'où vient ce geste tchin-tchin?

Cette pratique date du 16ème siècle en Italie et à cette époque, il était fréquent que les ennemis tentent de s’empoisonner mutuellement et bien souvent en glissant un peu de poison dans le verre de son opposant. C'est ainsi que cette nouvelle pratique est apparue. En effet on entrechoquait donc les verres assez fortement pour qu’un peu du contenu de l’un aille dans le verre de l’autre – et réciproquement. Cela permettait donc de vérifier si le breuvage était empoisonné ou non ; si votre comparse buvait en premier et sans réticence, alors vous n’aviez rien à craindre ! Il est vrai, aujourd'hui l’empoisonnement quand on partage un verre de vin avec ses amis et peut être plus rare mais l’habitude est restée, et il s’agit aujourd’hui d’un geste de convivialité qui n'est pas près de disparaitre.

Pour les 4 anecdotes suivantes, on se creuse la tête mais ne vous inquiétez pas on va trouver, l'apéro est un fabuleux réservoir d'histoires insolites et anecdotes farfelues.



Vous êtes curieux Découvrir d'autres articles