L'aérateur de vin Calice

Un aérateur de vin simple et tellement utile

Déçu par les aérateurs de vins, ils ont décidé de créer Calice. Imaginé efficace et simple à manipuler, l’aérateur de vin Calice répondra aux attentes des amateurs comme des professionnels du vin. Unique dans sa conception, il rend simple et intuitive son utilisation. Par un système de dépression et compression de liquide, réalisé par action mécanique, il est possible d’aérer sur deux niveaux votre vin. Ergonomique et assez stylé, les équipes Oncle Bacchus ont hâte de découvrir et de tester ce produit qui sera commercialisé sous peu.

banniere-transition-grappe

Origine de Calice, l’aérateur de vin made in France

C'est à Nîmes que deux vignerons ont décidé de créer un objet ludique et pratique à utiliser pour faciliter le service du vin. Imaginé par Etienne Martos et Sébastien Calvez, l' aérateur de vin Calice, avec ses 2 niveaux d’aération possibles, a l’avantage de représenter une véritable innovation pour la dégustation. Destiné tant aux particuliers qu’aux professionnels, il permettra à vos vins d'exprimer tout votre potentiel. Un produit 100% français, fabriqué dans les Vosges. Tarif 25€ environ , en vente prochainement.

calice-aerateur-vin

Le démo de l'aérateur de vin Calice en vidéo

Simple d'utilisation, conçu pour le quotidien, pour le particulier comme pour le professionnel, cet aérateur est idéal pour la dégustation.

Exploitez le potentiel de vos vins

Pourquoi aérer votre vin?

De nos jours, nous dégustons les vins différemment de nos parents, nous avons tendance à boire les vins plus jeunes et parfois juste après leur vendange. Mis en bouteille, le vin peut parfois se concentrer, en se fermant un peu et ne plus développer certains arômes. Voilà la raison essentielle pour laquelle il faut l’aérer, l'ouvrir. Le but est de le mettre au contact de l’oxygène et de faire en sorte qu’il développe tous ses arômes et libère les saveurs désagréables. Au contact de l’air, « le vin se réveille » et s’épanouit mieux.

On dit donc que le vin est soumis à une aération, lorsqu’il est fermé. Pour le savoir, il faut le goûter. L’opération commence au niveau de l’œil. Le verdict tombe lorsqu’on l’a humé et goûté. Si le vin ne dévoile aucun arôme ou s’il est refermé sur lui-même, on le met au contact de l’oxygène, afin qu’il s’ouvre à ses saveurs fruitées et aromatiques. L’expérience démontre qu’un vin fermé est plat lorsqu’on l’inhale. Le plus souvent, ce défaut s’observe sur les vins rouges.

En effet, les vins rouges se caractérisent par une forte présente en tannins qui le rendent astringent. Une fois une gorge de vin rouge jeune prise, on a l’impression que la bouche est desséchée et colle. Dans les vins jeunes, les tannins masquent la saveur aromatique. Alors, pour développer le bouquet du vin, il est primordial de le secouer un tout petit peu.

Quels vins aérer?

Il est fortement recommandé d’aérer les vins jeunes, de préférence les vins rouges. Contrairement aux idées reçues, les vins blancs ont également besoin d’être aérés. Pourvu qu’ils soient jeunes. Ceux-ci ont besoin d’être boostés, afin de les rendre plus accueillants en bouche. L’exercice permet également de faire dissiper les saveurs indésirables de soufre et d’acidité. Attention ! Les vieux vins ne doivent en aucun cas subir le même sort. Dans le cadre des vins âgés, on parlera de décantation.

utilisation-calice-aerateur-vin

Vous êtes curieux Découvrir d'autres articles