Le Charbonnay : Le Vin du Nord, Le Vin des terrils

Saviez-vous que la commune d'Haillicourt, dans le Pas-de-Calais, possède son propre vignoble depuis 2011 ? Dans cette région de tradition minière, la vigne pousse sur un terril et donne un vin blanc commercialisé sous le nom de Charbonnay !

banniere-transition-grappe

1- De la vigne plantée sur un terril

Surplombant la ville d'Haillicourt, près de Béthune, dans le Pas-de-Calais, le terril n°9 de la fosse n°2 bis est le seul terril de France à accueillir un vignoble. De la vigne a été plantée en 2011 sur le versant sud de cette montagne noire à l'initiative d'Olivier Pucek. Il s'agit de 2000 pieds de chardonnay qui font la fierté de ce vigneron ch'ti, à l'origine de ce projet un peu fou. Un endroit insolite pour un vin insolite riche en découverte.

Ces vignes parfaitement alignées en plein cœur des houillères forment un paysage insolite. Et pourtant, ce terroir inhabituel présente tous les avantages pour la culture de la vigne. Le sol schisteux et charbonneux du terril haillicourtois est pauvre, perméable et drainant. La vigne est obligée de plonger profondément ses racines sous terre et bénéficie d'une bonne photosynthèse grâce à la chaleur accumulée et restituée par les gravats sombres qui compose le terril. L'implantation de la vigne est à flancs de coteaux, sur des versants abrupts exposés plein sud sur des dénivelés très importants avoisinant les 80%, permet de capter le maximum de lumière disponible. Enfin le vent particulièrement actif dans les hauteurs du terril a un effet asséchant qui protège la plante du mildiou et de la pourriture grise.

Au final, toutes ces conditions permettent de compenser le manque d'ensoleillement de la région et d’amener les raisins à une maturité suffisante.

terril-vin-charbonnay

2- Une Chtite Idée, du vin dans le Nord Pas de Calais

L'idée de créer ce vignoble insolite a germé dans la tête d'Olivier Pucek, un véritable Chti, né aux pieds de cet imposant terril. Aujourd'hui propriétaire d'un vignoble en Charentes, ce descendant d'une famille de mineurs est resté attaché à sa région natale et à son histoire. Quand on vous dit que les gens du Nord sont attachés à leurs terres. Fort d'une solide expertise de vigneron et d'une patience à toute épreuve, il s'est lancé dans ce projet hors-norme. C'est en 2011 qu'il en parle à son ami Henri Jammet, un vigneron charentais réputé pour ses étonnants vins blancs à base de chardonnay. Aussitôt ils se mettent à planter 30 ares de vignes sur le terril d'Haillicourt et les premières vendanges de leur "vin des terrils" ont pu avoir lieu en 2014.

henri-jammet

3- Le chardonnay , ce vin du Nord

Pour ce projet, Olivier Pucek et Henri Jammet ont choisi le chardonnay, un cépage vigoureux et polyvalent, capable de s'adapter à n'importe quel terroir et de supporter un climat frais, comme on peut le voir en champagne par exemple. Et c'est pour le clin d’œil et en hommage à ses origines minières qu'ils ont décidé de baptiser ce vin de terril le Charbonnay. Quoi de plus logique pour un vin blanc sec de type chardonnay né au pays du charbon ? Ce vin avoisine les 13-14 degrés sans qu'il soit nécessaire de rajouter du sucre. charbonnay-etiquette

4- Une production limitée

Grâce à sa qualité et son originalité, le vin d'Olivier et d'Henri a rapidement fait parler de lui dans le milieu du vin en France et même en Angleterre où cette aventure viticole de ce vin insolite a été relayée par la BBC. Salué par l'ensemble de la profession et le public, la production de Charbonnay reste aujourd’hui anecdotique en quantité, elle est passée de 300 bouteilles au début de l'aventure à 800 bouteilles en 2018, ce qui ne suffit pas, pour l'instant, à rendre le vignoble rentable. Il faudrait environ 1000 bouteilles pour être à l’équilibre.

vin-terril

5- Le vin de terril interdit de commercialisation

Comme de nombreux projets défiant les règles et les us et coutumes, ce projet un peu fou a connu quelques difficultés. Il faut dire que le Charbonnay produit dans les Hauts de France depuis 2014 était jusqu'à présent interdit à la commercialisation. En effet, le Pas-de-Calais était considéré par l'INAO comme un territoire non viticole et ne pouvait donc pas commercialiser de vin.

Mais cette restriction vient d'être levée en 2018 grâce pour une fois aux directives européennes. En effet une nouvelle directive européenne autorise dorénavant la commercialisation de vins produits dans n'importe quelle région là où auparavant seules les régions recensées le pouvaient. Désormais, on pourra trouver ce vin de terril dans le commerce pour environ 45 euros. La récolte 2018 s'annonce exceptionnelle, les différents records de température ont permis de récolter le raisin à une maturité incroyable. Ces vignerons un peu fantasques mais aujourd’hui bien crédibles envisagent d'étendre leur production sur d'autres terrils voisins. Le "Charbonnay" sera peut-être un jour l'or blanc produit sur les cailloux des gueules noires, l'Oncle Bacchus reste à l'affut.



Vous êtes curieux Découvrir d'autres articles


Mais en fait QUI est l'Oncle Bacchus?

Startup lilloise composée de Sommeliers qui s'occupent à vous créer la cave parfaite. Ce concept innovant vous permet de créer votre profil gustatif, d'indiquer vos préférences culinaires et vos vins de prédilection, ensuite nous composons votre package et vous envoyons tout ça chez vous. Profitez pleinement de l'expérience Oncle Bacchus à travers l'Application mobile. Grâce à un code personnel lié à vos bouteilles, retrouvez votre inventaire de cave et un sommelier virtuel qui vous indiquera quelle bouteille ouvrir! Vous n'avez pas tout compris, on vous ré-explique en vidéo.

Cliquez donc Ici pour la petite vidéo


Découvrez nos vins Par ici pour créez votre cave